Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Ecovillages > Réseau écovillage
Réunion à La Salvetat

le 24 février 2003

Réunion à La Salvetat

Février 03

Rencontre du RFEV des 1er et 2 février 2003, à La Ferme de La Salvetat, sur le plateau du Larzac.

Personnes présentes
Pour les deux journées : Hugues ( Carapa), Alain et Annick (Bio-Lopin), François Thonier (Namir), Jean-Michel (GEN-Europe/ Namir)
De plus, d’autres personnes ont participé à cette rencontre  : Jean-Pierre et Fanny (de Guadeloupe) , Andréas et Claire ( reliés projet Namir), Olivier ( Ferme de La Salvetat), et Jean-Luc Girard (Passerelles-Eco).

Le Samedi matin :
D’une manière informelle , une discussion s’est engagée autour d’Olivier , qui gère La Ferme de La Salvetat, sur l’histoire du Causse du Larzac, depuis les luttes des années 70, jusqu’à la situation actuelle. Olivier nous a dit qu’aujourd’hui des habitudes de luttes et de manifestations sont restées et sont encore bien vivantes pour les habitants du Larzac. Cependant, il existe très peu de cohésion réelle et de projets reliés à l’avenir de cette région. Olivier le déplore, et pense vraiment qu’une dynamique sociale intense, dans l’esprit « écovillage », serait très bénéfique au Larzac. Il semble prêt à ce qu’une telle impulsion se mette en route, mais il ne sait pas comment la faire naître.

L’accueil d’Olivier et des autres personnes présentes dans cette magnifique Ferme restaurée du XVème siècle fut vraiment excellent.

Le Samedi après-midi :

1- Comment dynamiser le réseau ? :
Ce premier thème de discussion fut introduit par Hugues, qui avait préparé un ordre du jour pour cette rencontre.

 Sur ce sujet, diverses idées et propositions :
- un site internet actualisé et attractif
- un secrétariat (avec adresse e.mail) : Hugues nous dit que Jean-Luc Girard s’est proposé pour cette activité.( collecter et diffuser les infos, mettre à jour les adresses, faire les plaquettes, recevoir les demandes d’adhésions, guider les nouveaux et les gens en recherche ) Mais quelle pourrait être la rémunération ?
La discussion s’oriente alors sur le fait qu’une personne retraitée pourrait convenir tout à fait pour une telle activité du réseau., et que les adhésions nouvelles, par exemple, pourrait couvrir les frais.

2 -Comment élargir le réseau à des lieux déjà existants ?
Sur cette question, tout le monde est d’accord sur le fait de rédiger et d’envoyer une lettre de présentation du réseau à toutes les structures françaises de type « écovillage ». Cette aurait pour but de montrer le réseau tel qu’il est actuellement, afin de faire disparaître les préjugés et les idées préconçues sur le mouvement « écovillage ». Il s’agit de faire ressortir clairement des aspects fondamentaux comme :
- la mise en pratique de ses idées par une vie en cohérence avec celles-ci - et la richesse d’un réseau, grâce à la diversité des structures représentées, ainsi qu’à une dynamique reposant sur un des échanges de toutes sortes ( services, idées, etc.)

3 - Idées et informations récentes :

Alain et Annick , de Bio-Lopin, suite à des évènements vécus récemment au sein de leur communauté, ont insisté sur l’importance de la spiritualité et de la foi dans les objectifs poursuivis au sein d’un écovillage, afin de rester calmes et confiants quand surviennent des problèmes.
Alain et Annick nous ont aussi informé du fait que, à Bio-Lopin, 5 semaines étaient bloquées, réparties sur l’année, en tant que semaines participatives, pour des échanges de travail, qui permettent , par la même occasion, des échanges de « cœur »…
Jean-Michel nous a informé des dernières décisions et évenements reliés au GEN Europe :
- en avril prochain, le bureau et l’équipe de Torri Superiore (Italie), qui centralisait tout le travail du Réseau Européen des Ecovillages depuis 4 ans, passera le relais à une autre équipe qui se répartira sous la responsabilité d’ Ina Meyer-Stoll, à ZEGG (Allemagne) pour le travail de réseau , le web-site, et le financement et de Jonathan Dawson, à Findhorn (Ecosse) pour les représentations et les relations internationales tournées vers l’extérieur, avec, également, une collaboration aux travaux de recherche de financement, de web-site, et d’information-publications.

- un bref rapport sur la participation du GEN-Europe au Forum Social Européen de Florence (novembre 2002), qui fut passionnant et très utile à différents niveaux (rencontres, ateliers, symposiums, etc.) a amené une discussion autour d’idées émises pour la participation au prochain Forum Social Européen, qui se tiendra en France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Une présence du réseau français et des structures françaises de type « écovillage » serait un moyen de dynamiser notre mouvement en France. Jean-Michel présentera cette idée et en discutera au prochain Conseil du GEN-Europe qui se tiendra à Torri à la mi-mars.

Le samedi soir :

Après une présentation de diapos à un groupe de personnes habitant sur le Causse, par Hugues , sur Carapa , et par Jean-Michel , sur le GEN., une discussion très intéressante a eu lieu avec Valéry,qui réside au CUN du Larzac depuis une dizaine d’années., sur ce qu’il se passe au CUN actuellement.

Le dimanche matin :

- Après une discussion avec Jean-Luc Girard, qui nous a donné des nouvelles toutes fraîches du Forum Social de Porto Allegre, d’où il arrivait, la matinée a été consacrée principalement à la rédaction de la lettre, décidée la veille, qui sera envoyée aux différentes structures françaises de type « écovillages », afin de les inviter à une prochaine rencontre du réseau et à les inciter à se joindre à notre démarche d’ « union dans la diversité »

La prochaine rencontre aura lieu le week-end des 24 et 25 mai, en liaison avec Chloé Dequeker de l’Association « Tout autour de la Terre », sur sa région, au Centre d’Accueil « Le Blé en Herbe »- Adresse de Chloé : Peyreladas- 23 480 - ARS - Tél : 05 55 66 65 18


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • > Réunion à La Salvetat

    Le 17 mai 2004, par Denis

    Finalement, l’association est-elle toujours active, à ce jour ?

    • Réseau Français des Ecovillages

      Le 3 octobre 2017, par Réseau Français des Ecovillages

      Bonjour, Oui le Réseau Français des Ecovillages existe toujours, mis en sommeil (voyages d’études à l’étranger) pendant qq années, l’association à repris vie en 2012 en France et à défini de nouveaux statuts en 2017. Il existe aussi, bien sur à travers son magazine, Passerelle Eco ... Merci à Jean-Luc.

      https://ecovillagesfrance.wordpress.com/

      Cordialement


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Colocation dans les Pyrénées (CoLocation dans le 65)

Projet  : vivre autrement en coloc éco-solidaire et responsable ♦  faible empreinte écologique, nourriture saine bio grâce au potager 300 m2, lien à la terre, simplicité Propose  : maison confortable (...)

Ecolieu Champ Roux (Construction dans le 42)

Projet : habitation OsB sud Anonay 07 avec communs : jardins,abris, véhicules,trajets écoles, machines, ECS ♦ Démarrer activité plus collective en sciage et OsB Apports  : 2 x 100k€ pour SCI (...)

Aide contre Échanges de Services ou Hébergement Bretagne Centre (Ecolieux existants dans le 56)

F 62 a cherche aide pour gérer 1 ha en partie boisée Demande  : bricolage, coupe de bois, entretien du jardin, petite mécanique, rénovation puits et poulailler Propose  : soins, repas, hbgt HL, (...)

Groupe de Lecture et d'Échange (Lyon) (Agenda des Convergences)

Projet : créer un groupe de lecture d'écologie politique Offre : se retrouver régulièrement autour de différents textes pour en discuter et voir où cela peut mener... Demande : Qui veut (...)

Femme Souhaite Rencontrer (Rencontres amoureuses)

38 a, NF, je migre pour suivre la belle saison. Offre : découvrir, marcher, voyager, savourer et sauvegarder la nature, simplicité, cœur, écoute, rire Souhaite  : rencontrer H qui me ressemble et (...)

Propose Colocation entre Seniors (CoLocation dans le 38)

couple 58 et 62 a, propriétaires d'une maison en pisé Proposons  : 2 chb pour couples ou célib souhaitant partager moments, légumes, chambres d'amis, piano, jardin perma ♦  Proche gare et (...)

Lieu d'Accueil Éco-Solidaire (Terre en Vue dans le 42)

Projet : Organiser un chantier participatif et éco-responsable dans un lieu de 300m2 au coeur d'un petit village de 50 habitants à 70km de Lyon. Ce lieu a comme vocation à terme de permettre à des (...)

Cherche Location dans Écolieu / Ferme / Asinerie (Recherche location dans le 26)

Projet : Formation de Berger/ vacher d'alpage itinérante entre la Savoie, l'Isère et la Drôme. De mai à fin novembre 2020. Offre : Petit loyer /coups de main pour travaux divers / garde et soin des (...)

Intégrer un Éco-Village (À l’abordage)

Projet : Changer de vie et vivre dans un écovillage auprès de personnes ayant les mêmes valeurs et ou la permaculture est présente. Offre : Je suis ce qu'on appelle un multipotentiel , beaucoup de (...)